mercredi 16 avril 2014

Ne pas perdre courage...




Hebergeur d'image

Pour ceux qui me demandent des nouvelles j'en suis très touchée et lui aussi,

Ce n'est pas le top c'est même de pire en pire, Domi a beaucoup de mal à vivre ce que lui impose la stimulation (est-ce le réglage ou simplement que çà ne marchera jamais!) ...

La difficulté d'avaler, les mouvements désordonnés qui n'existaient pas avant l'opération, tout son côté droit est bloqué chaque fois qu'il veut faire un mouvement...

Chaque jour qui passent je lui demande ce qu'il ressent ... et chaque jour est de pire en pire...

Il baisse les bras, il laisse aller,....... çà n'est pas mon frère !!! C'est un battant pourquoi il ne veut plus se battre ? Il croit qu'il a perdu la partie c'est ce que je crois du moins, à mon avis il est en plein dilemme, il se pose des questions : "Faut-il que je continue ou faut-il que je leur demande de me déconnecter tout çà" c'est ce qu'il m'a dit hier matin, çà revient au même pour l'instant vu que rien n'a changé sa vie d'avant l'intervention que l'on appelle "la dystonie"

Hier au soir il est tombé dehors sur le béton, sa tête a heurté le sol et il a crié  je l'ai tenu un moment dans mes bras il était bloqué, mon père est allé chercher un gant d'eau fraiche pour mettre sur la bosse qui gonflait en plein sur l'occiput (heureusement que çà n'était pas sur les cicatrices) ensuite il a repris ses esprits et nous l'avons aidé à se lever... Il était épuisé, ne savait plus où il était il me regardait et me disait : "mon bras était endormi je pouvais rien faire"


J'ai peur pour lui, je l'aime tant, je lui ai dit de retourner à Lyon mais il refuse il attends le RV prévu par le spécialiste...dans deux mois.

Nous partons ce weekend de Pâques pour aller voir Mamie à l’hôpital ce sera trois jours d'inquiétude et pourtant il faut continuer....

Ne pas perdre courage... facile à dire pas simple à faire.




Hebergeur d'image









1 commentaire:

  1. Bonjour belle de mon coeur, c'est bien triste ce que je viens de lire. J'espère que ton frère retrouvera le courage dans son coeur. Il faut qu'il garde espoir. Dis-lui de ma part (même s'il ne me connaît pas) que tant qu'il y a espoir, il y a de la vie. Bon courage à ton frère et à toi. Je pense bien à vous et je prierai pour ton frère. Passe quand même un bon week-end de Pâques. Gros gros bisousss du coeur à la plus belle de mon coeur

    RépondreSupprimer